L’Orgue à parfums

L’Orgue à parfums est notre bibliothèque de matières premières. Ce meuble en bois ou les essences sont classées par familles olfactives a été imaginé par Joris-Karl Huysmans dans son roman « A Rebours » (1884). On y retrouve des matières premières naturelles mais également des synthétiques. L’ensemble de ces matières premières est aussi appelé « La palette du Parfumeur », par référence à celle du peintre, utilisant ses couleurs au gré de son inspiration.

L'Orgue à parfums

Les molécules obtenues par voie de synthèse chimique jouent un rôle très important en parfumerie. En effet, elles permettent de reproduire l’odeur de certaines plantes qui ne peuvent pas être distillées de par leur fragilité. L’odeur du muguet, de la jacinthe ou encore de la violette est obtenue uniquement avec des molécules de synthèse. Notre article sur les matières de synthèse explique ceci en détail : Les molécules de synthèse .

Les matières premières naturelles sont constituées en très grande majorité de produits d’origine végétale, et en minorité (et quasiment interdites aujourd’hui…) de produits d’origine animale comme l’ambre gris issu du cachalot ou encore la cire d’abeille. Les matières premières végétales sont les plus nombreuses puisqu’on utilise tout ce que la nature peut nous offrir, c’est à dire, les fleurs, les fruits, les feuilles, les graines, mais aussi les bois, les résines ou même encore les racines…

L'Orgue à parfums

Par exemple, pour l’Iris la partie utilisée est le rhizome, et il faut 2 tonnes de fleurs pour obtenir 2 kg d’huile essentielle. Ce qui fait de l’iris une des matières les plus chères en parfumerie.

Le oud est une essence très prisée de la parfumerie de luxe, qui , pour les meilleures qualités, peut dépasser le prix de l’or.. La résine aromatique est obtenue par un arbre infecté par un champignon, or, seulement 10% des arbres Aquilara Malaccensis sont naturellement infectés.

Les matières naturelles sont en majorité plus coûteuses et précieuses que les matières synthétiques et ont la particularité de ne pas être reproductibles à l’infini comme les molécules de synthèse, d’où leurs coûts élevés, et de varier légèrement d’une année sur l’autre en fonction du climat notamment.

L’Orgue à parfums correspond à l’ensemble de ces matières premières.